CONSULTATION EN GESTION DE LA SANTÉ

Le terrain est une notion capitale en nutrition.  Il constitue l’environnement de toutes nos cellules, le milieu intérieur dans lequel nos cellules puisent les substances nécessaire au maintien de leur état de santé.  Des cellules carencées, ou baignant dans un milieu pollué par des toxines, ne travailleront pas correctement.

photo auto immun (2)_edited.jpg

TERRAIN IMMUNITAIRE

Un déficit en acide gras et des substances alimentaires peuvent perturber le système immunitaire (gluten, lait…)

TERRAIN GLYCÉMIQUE

L'organisme cellulaire s'adapte à la production accrue d'insuline en devenant moins sensible.  L'organisme  surconsomme donc des oligo-éléments et des vitamines du groupe B pour assurer ses besoins d'adaptation

photo_glycémique_(2)_edited_edited_edited.jpg
photo (2).png

TERRAIN ACIDO-BASIQUE

Face à un terrain acide, la suppression totale des aliments acidifiants ne se justifie pas.  Il faudra davantage équilibrer les produits alcalinisants et acidifiants d’une part et éviter les sodas, les sucreries et les produits raffinés et intégrer dans l’alimentation des produits riches en minéraux comme légumes secs (lentilles, haricots…) les végétaux frais et les fruits oléagineux (amandes, noisette…).

TERRAIN NEUROLOGIQUE

Le stress épuise l’organisme.  Quand l’organisme tente de revenir à son état régulier et qu’il n’y parvient pas, l’organisme se déséquilibre biologiquement causant des troubles fonctionnels qui se transforme problème métaboliques et enfin organiques si le stress persiste.

photo nerveux (2).png
photo gastro (2)_edited.png

TERRAIN GASTRO-INTESTINAL

Une perturbation de la flore intestinale est du au fait d’une digestion incomplète des nutriments. Il y a une fermentation excessive de glucides ou une putréfaction par insuffisance de digestion des protéines.

TERRAIN POLLUÉ

Un défaut de détoxication hépatique ou une accumulation de toxiques peut produire de nombreux symptômes fonctionnels.  Les perturbateurs endocriniens influencent le développement et la fonction de reproduction. Sont mises en cause, des substances telles que phtalates, pesticides, PCBs, dioxines, parabènes, des nanoparticules utilisées partout.

photo pollué (2)_edited.png
photo oxidation (2)_edited.jpg

TERRAIN DÉTÉRIORÉ

Une production exagérée de radicaux libres provenant des xénobiotiques, pesticides, médicament, fumées mais aussi du sport intense, les états inflammatoires etc.  Le système de défense cellulaire devient incapable de neutraliser l’ensemble des radicaux libres produits.

©2019 by Marceline malenfant Naturopathe. Proudly created with Wix.com